Les opérations pénitentiaires

Centre pénitentiaire de Draguignan

©Thomas Sappe - Tomatoki

La Chancellerie porte depuis plusieurs années, à travers la mise en œuvre d’importants programmes d’investissements, une ambition de renouvellement architectural et fonctionnel de ses établissements pénitentiaires.

Le guide de programmation pénitentiaire, conçu par l’APIJ constitue aujourd’hui le standard méthodologique et programmatique dans la conception et la construction des établissements. Ce travail mené par l’Agence a notamment permis l’introduction, dans les programmes les plus récents, d’importantes nouveautés dans la façon de concevoir les volumes et l’insertion paysagère des établissements, d’appréhender de façon différenciée les quartiers selon le régime de détention appliqué, de reconfigurer les dispositifs de sûreté.

Le travail de l’APIJ est guidé par le souci de livrer des bâtiments en adéquation avec le projet de service impulsé par le directeur interrégional des services pénitentiaires et le chef d’établissement une fois celui-ci connu, et répondant tout à la fois aux exigences de bon fonctionnement quotidien et de sûreté, aux contraintes de l’administration pénitentiaire, aux enjeux d’amélioration des conditions de travail du personnel de détention, et également à celui de la réinsertion des personnes détenues.

Elle mène pour cela un travail en pleine collaboration avec la direction de l’administration pénitentiaire (DAP) et les directions interrégionales des services pénitentiaires (DISP), les chefs d’établissements et les acteurs locaux.

Enfin, les enjeux d’intégration paysagère et urbaine sont également au cœur du lancement de chaque nouvelle implantation, dans un dialogue étroit avec les collectivités locales concernées.

Le programme immobilier pénitentiaire est le plus ambitieux depuis 30 ans : il prévoit la création de 15 000 places de prison supplémentaires sur dix ans. 

Afin d’accroître de 15000 places la capacité actuelle, ce sont au total 18 000 places qui seront construites, permettant ainsi de fermer certains établissements qui ne sont plus adaptés. C’est donc un effort de construction de 1500 places nettes par an, contre 1000 en moyenne annuelle entre 1988 et 2016, représentant un engagement financier de près de 2 milliards d’euros en autorisations d’engagement au cours de l’actuel quinquennat.

Le programme 15000 prévoit la mise en chantier d’ici 2022 de 7000 premières places, qui seront livrées ou à un stade avancé de construction à cette échéance. 2 000 sont déjà mises en service.

8000 places supplémentaires portant sur 16 opérations de constructions seront également lancées d’ici 2022, en vue d’une livraison entre 2025 et 2027.

 

 

Les opérations en travaux

Centre pénitentiaire de Caen - Ifs

Chiffres-clés

31 553 m² de surface de plancher
551 places
45 000 heures d’insertion

En savoir +

Maison d’arrêt de Basse-Terre

Chiffres-clés

14 120 m² de surface de plancher
200 places
20 000 heures d’insertion

En savoir +

Centre pénitentiaire de Marseille - Les Baumettes 3

Chiffres-clés

30 000 m² de surface de plancher
4,3 hectares
740 places
53 000 heures d’insertion

En savoir +

Maison d’arrêt de Troyes-Lavau

Chiffres-clés

30 000 m² de surface de plancher
472 places
45 000 heures d’insertion

En savoir +

Centre pénitentiaire Bordeaux-Gradignan

Chiffres-clés

35 000 m² de surface de plancher
600 places
45 000 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie - Osny

Chiffres-clés

6 875 m² de surface de plancher
180 places
8 300 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie - Meaux

Chiffres-clés

7 159 m² de surface de plancher
180 places
9 000 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie-Le Mans-Les Croisettes

Chiffres-clés

4 500 m² de surface de plancher
90 places
5 565 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie-Valence

Chiffres-clés

5 277 m² de surface de plancher
120 places dont 30 en quartier de semi-liberté
6 600 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie- Avignon-le-Pontet

Chiffres-clés

4 981 m² de surface de plancher
120 places
6 600 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie - Montpellier

Chiffres-clés

6 400 m² de surface de plancher
150 places
5 500 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie-Toulon-la-Farlède

Chiffres-clés

6 566 m² de surface de plancher
180 places
8 750 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie - Caen

Chiffres-clés

4 500 m² de surface de plancher
90 places
7 650 heures d’insertion

En savoir +

Maison d’arrêt de Nîmes

Chiffres-clés

6 700 m² de surface de plancher
150 places
8 800 heures d’insertion

En savoir +

Centre de formation continue de Fleury-Mérogis

Chiffres Clés

3 000 m² de surface de plancher
2 000 heures d’insertion

En savoir +

Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis –Ancien centre des jeunes détenus

Chiffres-clés

26 446 m² de surface de plancher
408 places
18 000 heures d’insertion

En savoir +

Centre francilien de sécurité de Fleury-Mérogis

Chiffres clés

Base ERIS
1 400 m² de locaux
Centre cynotechnique
600 m² de locaux pour les personnels
2 500 heures d’insertion en phase chantier

En savoir +

Les opérations en études

Centre pénitentiaire de Baie-Mahault

Chiffres-clés

6 865 m² de surface de plancher
300 places (268 créations et 32 reconstructions)
20 000 heures d’insertion

En savoir +

Centre pénitentiaire de Ducos Rénovation unité sanitaire/Service médico-psychiatrique régional - SMPR

Chiffres clés

Passage d’un ensemble UCSA-SMPR de 550 m² SU à un ensemble Unité Sanitaire-SMPR de 950 m² SU
Intégration de buanderie relais et de bureaux de gestion de la détention pour environ 160 m² SU
Extension de surface existante de 150 m²

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie - Noisy

Chiffres-clés

5 171 m² de surface de plancher
120 places dont 30 en quartier de semi-liberté
10 000 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie-Orléans

Chiffres-clés

5 200 m² de surface de plancher
120 places dont 90 en SAS, 25 en quartier de semi-liberté hommes, 5 en quartier de semi-liberté femmes
7 200 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie-Colmar

Chiffres-clés

5 870 m² de surface de plancher
120 places dont 20 en quartier de semi-liberté (15 hommes – 5 femmes) et 10 en maison d’arrêt
7 000 heures d’insertion

En savoir +

Structure d’accompagnement vers la sortie-Ducos

Chiffres-clés

6 045 m² de surface de plancher
8 260 m² d’emprise au sol
120 places dont 30 places en quartier de semi-liberté
20 000 heures d’insertion

En savoir +

Maison d’arrêt de Villepinte - Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis)

En savoir +

Centre pénitentiaire du Val-de-Marne (Noiseau)

En savoir +

Centre pénitentiaire du Val d’Oise

En savoir +

Centre pénitentiaire de Seine-et-Marne (Crisenoy)

En savoir +

Centre pénitentiaire Morbihan (Vannes)

En savoir +

Centre pénitentiaire des Pyrénées-Atlantiques (Pau)

En savoir +

Centre pénitentiaire de Muret (Haute-Garonne)

Chiffres-clés

37 000 m² de surface de plancher
615 places

En savoir +

Centre de détention du Comtat Venaissin

Chiffres-clés

26 800 m² de surface de plancher
400 places
49 500 heures d’insertion

En savoir +

Centre pénitentiaire du Var (Le Muy)

En savoir +

Centre pénitentiaire de Saint-Laurent-du-Maroni

Chiffres-clés

25 ha de terrain
500 places pour l’établissement pénitentiaire

En savoir +

ENAP-École nationale d’administration pénitentiaire

Chiffre-clé

4 300 m² de surface de plancher

En savoir +

Centre pénitentiaire des Pyrénées-Orientales (Rivesaltes)

Chiffres-clés

500 places

En savoir +

Centre pénitentiaire du Gard (Nîmes)

En savoir +

Centre pénitentiaire de Maine-et-Loire (Trélazé-Loire Authion)

En savoir +

INSERRE Ardennes (Donchéry)

En savoir +

INSERRE Meurthe-et-Moselle (Toul)

En savoir +

Prison InSERRE d’Arras (Pas-de-Calais)

Chiffres clés

14 000 m² de surface de plancher
180 places

En savoir +

Les opérations livrées