Maison d’arrêt de Paris - La Santé

Le projet de réhabilitation-reconstruction de la maison d’arrêt de Paris-La Santé répond, pour l’institution pénitentiaire, à un double enjeu de modernisation et de conservation de la valeur patrimoniale de cet édifice parisien emblématique inauguré en 1867. Le projet, qui se déploie dans un environnement urbain particulièrement dense, a par ailleurs intégré, grâce à un phasage très précis, le maintien en fonctionnement du quartier de semi-liberté de 100 places et des services administratifs pendant la durée du chantier démarré en 2015.

La complexité de cette opération tient également à son programme, qui opère une transformation complète de la fonctionnalité. Avant sa fermeture, la maison d’arrêt n’intégrait que peu d’espaces dédiés aux activités des détenus. Or, parce qu’il vise à offrir des conditions de travail plus sûres et performantes pour les personnels, et des conditions de détention renouvelées et axées sur la réinsertion, ce projet exige de repenser les espaces : 1 500 m² seront consacrés aux ateliers de production et de formation (contre 400 m² initialement), les salles de formations seront ainsi plus nombreuses, un gymnase sera également créé. La gestion des flux a été revue et l’ergonomie des postes de travail repensée.

  • études
  • Travaux
  • livré

MODE DE DEVOLUTION

Partenariat public-privé

CONTRACTANTS

Société de projet : Quartier Santé

Maîtrise d’œuvre : Vurpas Architectes

Constructeur : GTM Bâtiment

CALENDRIER

Janvier 2010 : démarrage des études préalables

Novembre 2014 : signature du contrat de partenariat

Mai 2015 : démarrage des travaux

2ème trimestre 2018 : prise de possession

CHIFFRES CLÉS

43 000 m2 de surface de plancher

700 places en maison d’arrêt

100 places en quartier de semi-liberté