Service pénitentiaire d’insertion et de probation Quartier de semi-liberté Hauts-de-Seine

Imposant, le bâtiment qui s’élève maintenant à l’angle de la rue des Acacias et du boulevard du Général Leclerc, à Nanterre, abrite d’une part le nouveau quartier de semi-liberté (QSL) du Centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine et, d’autre part, le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) des Hauts-de-Seine, jusqu’à présent logé dans des locaux vieillissants.

Cette double entité va permettre aux autorités judiciaires de ce département de diversifier les peines prononcées et de renforcer ses capacités de prise en charge des personnes condamnées à des peines alternatives à l’incarcération. Autant de mesures dont l’objectif premier est de prévenir la récidive et garantir le maintien des liens sociaux et familiaux des personnes jugées.

  • études
  • Travaux
  • livré

CONTRACTANTS

Maitrise d’œuvre : Groupement LAN Architecture / BATISERF Ingénierie (bet structure) / Nicolas Ingénierie (bet fluides) / Franck BOUTTE (bet HQE) / Michel FORGUE (économiste)

Travaux : 17 entreprises (20 lots)

CALENDRIER

Décembre 2016 : démarrage des travaux
Mars 2019 : prise de possession
Mai 2019 : emménagement du SPIP, arrivée des premiers détenus

CHIFFRE CLÉS

3 925 m² de surface de plancher

92 places en QSL

75 postes de travail au SPIP

PLAQUETTE