Les opérations dans le portefeuille de l'agence
L'Agence pilote une centaine de projets en cours d'étude ou de réalisation représentant un portefeuille d'opérations d'environ 2,5 milliards d'euros d’autorisations d’engagements.

Au 31 décembre 2010, l'Agence gère 40 opérations judiciaires dont 21 en phase opérationnelle, 12 en études préalables et 7 en garantie de parfait achévement, d'une part et 80 opérations pénitentiaires, 24 en phase opérationnelle, 37 en étude préalables et 19 en garantie de parfait d'achévement.
Dépenses annuelles au titre des opérations (en millions d'euros)
Dans le champ pénitentiaire, la baisse de l’année 2005 est liée à l’achèvement du « programme 4000 » en attendant la montée en charge du programme de la loi de programmation pour la justice (LOPJ). L'inflexion de la courbe en 2009 est liée à la fin du programme dit Borémo (Bourg-en Bresse, Rennes, Mont-de-Marsan), alors que les nouveaux projets pilotés par l'Agence sont réalisés majoritairement en PPP, les dépenses correspondantes étant gérées directement sur le budget du ministère.

Dans le champ judiciaire, l’année 2007 marque l’achèvement d’un ensemble de constructions. L’année 2008 a été une année de transition en attendant des commandes nouvelles liées à la mise en œuvre de la carte judiciaire. L'année 2009 enregistre le début d'une remontée de paiement lié aux commandes de 2008.
Le budget de fonctionnement de l'agence.
L'Agence a disposé en 2010, pour sa propre gestion et celle de l'Etablissement public pour le palais de justice de Paris, d'un budget tous chapîtres confondus, de 14.8 millions d’euros TTC, dont 66,6 % de dépenses de personnel (109 emplois équivalent temps plein travaillé).  L'EPPJP dont l'Agence gère les personnels et les moyens, lui rembourse à ce titre 2,029 millions d'euros TTC.
Quelques chiffres clés
Site mis à jour le 21/09/2017
Agence publique pour l'immobilier de la Justice