L’exploitation et la maintenance
La prise en compte de l’exploitation-maintenance est intégrée dès l’organisation des concours d’ingénierie qui comportent une demande d’approche de la question aux maîtres d’œuvre en compétition.
La future maîtrise de l’exploitation et de la maintenance est évaluée dans la comparaison des projets.
Toutefois les esquisses demandées ne permettent pas d’éclairage conclusif sur cette dimension et c’est dans le marché d’ingénierie lui-même qu’elle va être déployée.

Les nouveaux marchés d’ingénierie comporte un volet « mission d’exploitation et de maintenance ». Il s’agit d’appréhender lors des différentes phases d’études la facilité d’entretien, la durée de vie des matériaux et équipements, l’optimisation des dépenses d’exploitation. La mission comprend également  la préparation des futurs marchés d’exploitation et de maintenance ainsi que le suivi des deux premières années d’exploitation du bâtiment pour conseiller les utilisateurs et contribuer à élaborer un bilan de l’usage.
Dans la pratique, cette démarche a, d’ores et déjà, conduit plusieurs maîtres d’œuvre titulaires de ces nouveaux marchés à développer ou renforcer leur compétences dans ces domaines et surtout à intégrer certains aspects extrêmement concrets de leurs projets à un stade beaucoup plus précoce de leur étude : équipements techniques, accès, cheminements …
Les missions complémentaires d’exploitation maintenance font l’objet d’une rémunération spécifique s’ajoutant aux honoraires prévus pour les autres missions.
Perspective de nuit : futur palais de justice de Limoges<BR>© Agence Nicolas Michelin et associés <BR>
Perspective de nuit : futur palais de justice de Limoges © Agence Nicolas Michelin et associés
En savoir plus sur le nouveau marché d'ingénierie
Accueil->Nouveau marché d'ingénierie->L'exploitation et la maintenance
Site mis à jour le 21/09/2017
Agence publique pour l'immobilier de la Justice